Nature Chasse et Pêche

Voici un forum où l'on parle de cette passion qui est la chasse ou encore la pêche
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Myxomatose.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pat77

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1808
Age : 69
Localisation : seine et marne
Emploi : retraité
Loisirs : recherche au sang, gestion de chasses
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Myxomatose.   Dim 7 Oct - 18:57

Bonjour,

Voila ce que j'ai trouvé sur la myxomatose:

Le virus responsable est un poxvirus (leporipoxvirus). Il se transmet soit indirectement, par l'intermédiaire des insectes piqueurs comme les moustiques et les puces, soit directement (sécrétions, léchages). L'automne semble être la saison favorable au cours de laquelle les épidémies de myxomatose se propageraient.

Le virus myxomateux * fut découvert en Uruguay vers 1896. Son spectre d'hôtes très étroit et son inocuité pour l'homme le désignèrent rapidement pour lutter contre la prolifération des lapins en Australie où il fut introduit vers 1950. La myxomatose fut introduite, en France, en 1952 (Dr Armand Deville / Eure et Loir).

Cette épizootie se répandit très rapidement dans toute l'Europe et en Afrique du Nord et provoqua la mort de plus de 90 % des lapins de garenne.

[* Le virus myxomateux est quasi inoffensif pour les léporidés d'Amérique du Sud / Coévolution ?]

La maladie se présente le plus souvent sous deux formes. Une forme aiguë où, après un temps d'incubation de deux à cinq jours, les lapins présentent une conjonctivite purulente, une blépharite, une hypertrophie œdémateuse de la tête. Les animaux deviennent très sensibles à la lumière. Ils s'affaiblissent progressivement, deviennent anorexiques et meurent après cinq à sept jours (taux de mortalité jusqu'à 99 %). Il existe une forme différée où les symptômes cliniques sont moins prononcés. Des lésions cutanées nodulaires, ulcéreuses et croûteuses sont plus fréquentes que des tuméfactions œdémateuses. La moitié des lapins touchés par la forme différée guérirait et ainsi se retrouverait vaccinée.

Depuis cette époque, la maladie persiste, soumise à un rythme saisonnier. On observe également une variation générale de la virulence, due probablement à une conjonction de facteurs liés à l'hôte, au virus et aux vecteurs. Les observations de terrain montrent une diminution de la virulence à la fin des années 1970, suivie d'une recrudescence virale vers le milieu des années 1980 et à nouveau une baisse de l'impact. La résistance à la myxomatose serait liée à l'expression de plusieurs gènes se situant à des endroits différents sur les chromosomes.

À des fins cynégétiques et dans le but de restaurer les populations, l'Office national de la chasse a conduit de nombreux travaux en collaboration avec plusieurs laboratoires de recherches (Écoles nationales vétérinaires). Ces travaux ont porté en particulier sur des tests de vaccination, sur la lutte contre les vecteurs et sur l'utilisation de puces vaccinantes.

Une autre voie de recherche est suivie en Espagne. Elle consiste à modifier génétiquement le virus de la myxomatose pour le rendre plus vaccinant **. La question qui se pose est que personne ne sait quel comportement aura un VGM une fois qu'il aura été lâché dans l'environnement. Pour l'instant, les Espagnols ont testé ce virus génétiquement modifié sur une île et souhaiteraient obtenir des instances européennes les autorisations nécessaires pour des essais sur la péninsule. Remarquablement, en Australie, des chercheurs cherchent à mettre au point un VGM dont le rôle serait de s'attaquer aux cellules reproductrices du lapin pour le stériliser et ainsi l'éradiquer… ce que la myxomatose n'a pas réussi !

[** Le vaccin contre la myxomatose a une durée de protection relativement courte et d'autre part, à l'instar du virus, il provoque une forte immunodépression susceptible de favoriser le développement de maladies liées à des bactéries opportunistes.]


Pat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://papy-sanglier.skyrock.com/
ptiterenarde
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1691
Age : 27
Localisation : Loiret 45
Emploi : Etudiante
Loisirs : chasse piegeage equitation
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Myxomatose.   Dim 7 Oct - 22:24

merci de tes recherches Pat!

_________________
Chasser c'est une Passion, Un Plaisir

****************

Ptite Renarde

(_) (_)zZzZzZ
(' , ' )
(")__(")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chasse-peche-passion.forumactif.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Myxomatose.   Lun 8 Oct - 20:56

merci pat
Revenir en haut Aller en bas
Artémis77

avatar

Féminin
Nombre de messages : 216
Age : 43
Localisation : seine et marne / France
Date d'inscription : 12/08/2007

MessageSujet: Re: Myxomatose.   Mer 10 Oct - 23:00

Merci pat...

Juste pour la petite histoire...

Les lapins américains et les lièvres peuvent être touchés par la myxomatose, mais ils n'ont presque aucun symptôme de la maladie. Ils en développent une forme légère : la myxomatose amyxomateuse, avec quelques petits myxomes (boules). Ils sont des porteurs sains du virus : ils vivent avec le virus.
Mais nos lapins du type européen (Oryctolagus cuniculus) ne résistent pas à ce virus et meurent dans la grande majorité des cas. Ils développent une forme grave de la maladie : la myxomatose nodulaire, avec de nombreux myxomes, de plus en plus nombreux.
Dans les deux cas, le virus se multiplie et rend le lapin sensible aux autres maladies (surtout respiratoires) en affaiblissant son système immunitaire.

Le virus de Sanarelli (du nom de son découvreur, Uruguayen), renommé virus de la myxomatose, est originaire d'Amérique du Sud (Brésil). Les espèces de lapins (non européennes) présentes en Amérique résistent au virus. Elles le portent et le transmettent, mais n'en meurent pas.

Le virus a touché quelques élevages de part le monde qui ont importé des lapins brésiliens pour les élever. Ces lapins ont contaminé des lapins européens qui en sont morts.
Le virus a été utilisé dans différents pays dans l'espoir de limiter les dégâts agricoles et forestiers causés par les lapins de garenne. Mais les lachers de lapins contaminés n'ont jamais eu beaucoup d'effet... jusqu'aux années 50.

Il a été importé pour limiter la prolifération des lapins sauvages

Au début des années 50, le virus a été utilisé en Australie pour y arrêter la prolifération des lapins importés de Grande-Bretagne au XIXe siècle (27 lapins relachés dans la nature en 1859, 22 millions 6 ans plus tard). Les lapins n'y ayant pas de prédateurs, ils se répandaient dans tout le pays et menaçaient la faune locale en désertifiant les territoires. L'introduction du renard pour chasser le lapin n'a pas été concluant (il mangeait de préférence la faune locale). La myxomatose a alors été introduite en lachant des dizaines de milliers de lapins contaminés pour venir à bout des envahisseurs.
Le résultat a été très bon au début, détruisant 90% de la population, mais en quelques années le virus s'est montré moins efficace, moins virulent. Certains lapins ont résisté au virus et se sont reproduits, constituant des populations résistantes au virus. Les lapins sont donc toujours présents en Australie.

À la même époque en France, la motivation d'importation du virus a été un peu différente. En 1952 en Eure-et-Loir, un professeur en médecine voyant son jardin et ses cultures menacés par les lapins a voulu les éliminer de sa propriété. Il récupéra donc le virus, à transmission facile et efficace (à l'époque, les chances de survie sont faibles : 99% de mortalité une fois infecté), et l'injecta à un couple qu'il relacha ensuite.
Le déplacement du couple, puis des colonies de lapins, propagea le virus non seulement dans la propriété, mais sur tout le territoire français puis européen. Des millions de garenne et de lapins domestiques trouvèrent la mort.

_________________
Cynégétiquement Vôtre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pat77

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1808
Age : 69
Localisation : seine et marne
Emploi : retraité
Loisirs : recherche au sang, gestion de chasses
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: Myxomatose.   Mer 10 Oct - 23:36

Bonsoir,

Merci de ce complément très interessant.

Pat .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://papy-sanglier.skyrock.com/
ptiterenarde
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1691
Age : 27
Localisation : Loiret 45
Emploi : Etudiante
Loisirs : chasse piegeage equitation
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Myxomatose.   Jeu 11 Oct - 13:16

merci Artemis

_________________
Chasser c'est une Passion, Un Plaisir

****************

Ptite Renarde

(_) (_)zZzZzZ
(' , ' )
(")__(")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chasse-peche-passion.forumactif.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Myxomatose.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Myxomatose.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CR la CdBT en WE dans le sud
» [CRAB]MERCREDI 10 DEC en Rhodanie-Billard : ROAD 66-LYON 01

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nature Chasse et Pêche :: Dame Nature :: Quoi de neuf Doctor!-
Sauter vers: